Manger avec la maladie de Parkinson : problèmes et solutions

Date:

Partager sur

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent rencontrer des difficultés dans leurs activités et tâches quotidiennes en raison des tremblements, de la lenteur et de la raideur qui accompagnent souvent la maladie. Ces problèmes liés à l’alimentation peuvent non seulement affecter la qualité de vie, mais également avoir des conséquences sur la santé, notamment une perte de poids et une malnutrition qui peuvent influencer la progression de la maladie et le degré d’invalidité.

Les tremblements sont l’un des symptômes classiques de la maladie de Parkinson. Environ 7 personnes sur 10 atteintes de la maladie connaîtront des tremblements à un moment donné. Cependant, ces tremblements se produisent principalement lorsque les mains ne sont pas utilisées, et ils peuvent être atténués lorsque l’on tient des objets tels que des ustensiles ou des tasses. Planifier les repas lorsque les médicaments pour réduire les tremblements sont efficaces peut faciliter la tenue des objets et la manipulation des ustensiles.

La dextérité manuelle peut également être affectée par la maladie de Parkinson, ce qui rend plus difficile la réalisation de tâches avec les mains, comme manger. L’utilisation d’ustensiles adaptés, plus grands et dotés d’une plus grande zone de préhension, peut être utile pour faciliter l’alimentation.

Les problèmes de déglutition peuvent survenir aux stades avancés de la maladie de Parkinson. Il est recommandé de consulter un orthophoniste pour évaluer le moment où les problèmes de déglutition se produisent et adapter les aliments en conséquence, en modifiant leur consistance ou en les coupant en morceaux plus petits. Les smoothies riches en calories et en nutriments peuvent également être une bonne solution pour les personnes ayant des difficultés à avaler.

La perte de l’odorat et du goût peut être un signe précoce de la maladie de Parkinson. Bien qu’il n’existe pas de traitement spécifique pour ce symptôme, manger des aliments savoureux peut stimuler l’appétit. Les épices telles que le curcuma, l’origan, le thym, la sauge, la cannelle et les clous de girofle, ainsi que des sauces savoureuses comme la sauce barbecue ou le chili à l’ail, peuvent donner un coup de pouce supplémentaire au goût des aliments.

La prise de médicaments contre la maladie de Parkinson peut poser des problèmes de planification des repas, en particulier en ce qui concerne la consommation de protéines. Certains médicaments peuvent être moins efficaces s’ils sont pris avec un apport élevé en protéines. Il est donc recommandé de grouper la plupart des besoins en protéines lors d’un repas, généralement le dîner, ou de prendre les médicaments 30 à 60 minutes avant un repas pour assurer leur absorption.

La constipation est un symptôme courant de la maladie de Parkinson. Il est recommandé d’augmenter la consommation de fibres alimentaires et de boire beaucoup d’eau pour traiter la constipation. Les fruits frais, les légumes et les grains entiers sont des sources riches en fibres.

En conclusion, la maladie de Parkinson peut entraîner divers problèmes d’alimentation et de digestion. Il est important de consulter des professionnels de la santé, tels que des neurologues ou des orthophonistes, pour obtenir des conseils et des recommandations adaptées à chaque cas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...

J’ai essayé le BEMER Pro Set pour les symptômes de la SEP

Le coffret BEMER Pro est un appareil qui délivre une énergie électromagnétique pulsée au corps en général...

Quand demander des soins d’urgence pour la SEP

Les soins urgents ou d'urgence sont parfois nécessaires pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) pour...

Comment Zoloft a calmé les bavardages et m’a rendu moi-même

Un jour, alors que je parcourais la base de données médicale PubMed sur mon ordinateur, je suis...