8 mythes et faits sur le TDAH

Par : Matthieu Gallet

Date:

Partager sur

Le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) est une condition qui va bien au-delà de la simple difficulté à rester assis ou de l’impression de rebondir sur les murs. Bien que ces symptômes soient effectivement courants chez les personnes atteintes de TDAH, qui représente environ 8,4 % des enfants et 2,5 % des adultes, selon l’Association américaine de psychiatrie (APA), elles peuvent également éprouver des difficultés à se concentrer, à contrôler leurs impulsions, à rester organisées et à accomplir leurs tâches. Malheureusement, Internet regorge de mythes et de stéréotypes nuisibles qui donnent l’impression que les personnes atteintes de TDAH sont paresseuses, moins intelligentes, qu’elles ont simplement besoin de faire plus d’efforts à l’école ou qu’elles sont le produit d’une mauvaise parentalité. En réalité, le TDAH est une condition parfaitement gérable et les enfants qui apprennent à gérer leurs symptômes peuvent devenir des adultes heureux et prospères.

Il existe de nombreux mythes courants sur le TDAH. Le premier est que seuls les jeunes garçons en souffrent. En réalité, les enfants et les adultes peuvent être atteints de TDAH, quel que soit leur sexe. Cependant, les garçons sont diagnostiqués plus fréquemment que les filles, car les comportements d’extériorisation, tels que l’agitation et l’impulsivité, sont généralement associés aux garçons, tandis que les comportements d’intériorisation, tels que la rêverie et l’inattention, sont plus fréquents chez les filles atteintes de TDAH.

Un autre mythe est que tous les enfants atteints de TDAH sont hyperactifs. En réalité, il existe trois types de TDAH : la présentation à prédominance hyperactive-impulsive, la présentation majoritairement inattentive et la présentation combinée. Les symptômes varient en fonction de chaque type. Certains enfants sont hyperactifs et impulsifs, tandis que d’autres sont principalement inattentifs.

Un autre mythe répandu est que le TDAH est causé par une mauvaise parentalité. En réalité, il n’existe aucune preuve solide pour étayer cette idée. Le TDAH est une condition complexe avec des causes multifactorielles, dont la génétique joue un rôle important.

Un autre mythe est que le TDAH est un trouble d’apprentissage. En réalité, le TDAH est un trouble du développement neurologique, et non un trouble d’apprentissage. Cependant, le TDAH peut rendre l’apprentissage plus difficile, car les personnes atteintes de TDAH peuvent avoir du mal à se concentrer et à rester organisées.

Un autre mythe courant est que le sucre provoque le TDAH. En réalité, le sucre et les aliments transformés ne provoquent pas le TDAH. Cependant, une consommation excessive de sucre peut affecter les symptômes du TDAH. Il est donc recommandé de limiter la consommation de sucre en général.

Un autre mythe est que la caféine augmente l’hyperactivité chez les adultes atteints de TDAH. En réalité, certains adultes atteints de TDAH trouvent que la caféine les aide à se concentrer. Cependant, cela peut varier d’une personne à l’autre.

Enfin, un dernier mythe est que personne n’a vraiment besoin de médicaments pour le TDAH. En réalité, de nombreuses personnes atteintes de TDAH trouvent les médicaments utiles pour gérer leurs symptômes. Il existe différents types de médicaments qui peuvent être prescrits en fonction des symptômes de chaque personne.

En conclusion, il est important de démystifier les idées fausses sur le TDAH. Cette condition est parfaitement gérable et les personnes atteintes de TDAH peuvent mener une vie heureuse et prospère avec le bon soutien et les bonnes stratégies de gestion des symptômes. Il est essentiel de se renseigner sur le TDAH de manière objective et d’éviter les jugements et les stéréotypes nuisibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Sur le même thème

[categoryposts]

Articles relatifs

Les enjeux éthiques de la robotique dans le domaine médical

L'intégration croissante de la robotique dans le domaine médical révolutionne les soins de santé, offrant des possibilités sans...

Comment choisir un bol tibétain : Le guide complet pour trouver l’instrument parfait

Les bols tibétains, également connus sous le nom de bols chantants, sont devenus des outils populaires pour la...

La sonothérapie : une symphonie pour votre bien-être !

Vous êtes-vous déjà demandé si les sons pouvaient avoir un impact sur votre santé ? Eh bien, accrochez-vous...

Les bols tibétains sont-ils dangereux ?

Les bols chantants tibétains sont devenus très populaires ces dernières années pour leurs supposés bienfaits sur la relaxation...